TampaxLa santé et les règles

Conseils d’hygiène intime pour les femmes

Conseils d’hygiène intime pour les femmes

L’hygiène intime ne se résume pas à se laver le sexe sous la douche (même si, bien sûr, c’est très important !)

Appliquez ces conseils d’hygiène intime pour rester propre et surtout en bonne santé.

Pour une bonne hygiène intime féminine, lavez-vous tous les jours

Se laver (et laver son sexe) est peut-être l’un des conseils d’hygiène féminine les plus importants. Les changements qu’entraîne la puberté dans votre corps rendent cette hygiène encore plus essentielle, notamment à cause des règles, des pertes vaginales quotidiennes et de l’augmentation de la transpiration.

Ne lavez que la partie extérieure de votre sexe

L’intérieur de votre sexe comporte son propre mécanisme de nettoyage. Il n’a pas besoin d’être frotté ou lavé. Cela signifie également que les douches vaginales sont déconseillées. Contentez-vous de laver l’extérieur de votre sexe, que l’on appelle plus précisément la vulve. Celle-ci est constituée des grandes et des petites lèvres, ainsi que du clitoris.

Essayez un soin lavant pour femme au pH neutre

Les savons et gels douche classiques ne sont pas prévus pour la toilette intime des femmes, car leur pH (c’est-à-dire leur niveau d’acidité) est conçu pour la surface de la peau, pas pour une utilisation vaginale. Si votre peau a un pH de 5,5, les niveaux de pH sains du vagin varient quant à eux de 3,8 à 4,5. Altérer le pH de votre vagin risque ainsi de rompre le fragile équilibre de la flore vaginale qui évite les infections. Essayez plutôt un « savon » conçu spécifiquement pour vos parties intimes. Dans les rayons réservés à l’hygiène féminine, vous trouverez de nombreux soins lavants spécialement conçus pour préserver le pH du vagin.

Évitez les gants de toilette et les éponges

La toilette intime des femmes ne nécessite pas d’équipement spécial, juste un savon pour femme et de l’eau. Pour faire des économies, suivez donc ce conseil : arrêtez d’utiliser des gants de toilette, des éponges ou des loofas pour votre toilette intime. La peau de vos parties intimes est très sensible et peut être irritée par la rugosité abrasive de ces accessoires. Qui plus est, les bactéries ont tendance à s’accumuler et se développer sur les éponges et les gants de toilette, et vous n’avez certainement pas envie de mettre ça dans votre vagin. Vos mains sont suffisantes.

Utilisez une serviette douce pour vous sécher

Pour vous sécher après une douche ou un bain, utilisez une serviette douce et parfaitement sèche. Changez de serviette tous les deux ou trois jours. L’hygiène des parties intimes est quelque chose de personnel. Ne partagez donc pas votre serviette avec quelqu’un d’autre. Utilisez-en une juste pour vous.

Ne dirigez pas directement le jet d’eau sur le vagin

Ce conseil d’hygiène féminine a pour but d’éviter que des bactéries ne pénètrent dans votre sexe. Lorsque vous lavez vos parties intimes, ne laissez pas rentrer d’eau dans le vagin. Laissez plutôt l’eau couler sur la vulve depuis le haut.

Essuyez-vous de l’avant vers l’arrière

Vous avez peut-être déjà entendu ce conseil de toilette intime pour les femmes, mais il est toujours bon de le rappeler. Lorsque vous allez aux toilettes, assurez-vous de vous essuyer de l’avant vers l’arrière, et jamais de l’arrière vers l’avant. Vous éviterez ainsi que des bactéries nocives ne pénètrent dans le vagin depuis l’anus. Lorsque cela arrive, ces bactéries peuvent causer des infections désagréables (et malodorantes) que vous devrez soigner avec des antibiotiques.

Portez des sous-vêtements en coton

Il est important de porter des sous-vêtements en coton, surtout les culottes. Le coton est une matière très respirante qui permet à la transpiration et aux éventuels fluides de s’évaporer plutôt que de s’accumuler et devenir un nid de bactéries (et de mauvaises odeurs). Cela ne veut pas dire que toute la culotte doit être en coton. Le reste peut être synthétique, mais l’entrejambe (la petite pièce de tissu triangulaire cousue au fond et qui recouvre la vulve) doit être en coton.

Portez un protège-slip

Portez un protège-slip au quotidien pour absorber les pertes vaginales. Ces pertes permettent au vagin d’éliminer naturellement les toxines et de rester propre et hydraté. Cela ne signifie toutefois pas que vous devez porter une culotte humide et inconfortable toute la journée ! Mettre un protège-slip chaque jour est une excellente astuce d’hygiène féminine. Ils ressemblent à des serviettes hygiéniques, mais ils sont beaucoup plus fins et peuvent être utilisés au quotidien pour vous protéger contre les pertes vaginales. Les protège-slips ALWAYS Dailies sont tellement fins et flexibles qu’on remarque à peine leur présence et qu’on se sent fraîche toute la journée comme si l’on portait une culotte propre.

Buvez de l’eau

Vous avez certainement entendu l’expression « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es ». Pour ce conseil d’hygiène intime toutefois, ça serait plutôt « Dis-moi ce que tu bois... ». Les boissons sucrées peuvent affecter l’équilibre de la flore vaginale. Il en va de même pour la déshydratation. Pensez à boire beaucoup d’eau pour stimuler votre organisme et éliminer plus efficacement les toxines via les parties intimes.

Appliquez ces conseils d’hygiène intime dans votre vie quotidienne pour éviter les problèmes vaginaux et garder le sourire toute la journée. Et voilà !

Articles associés:

Comment mettre un tampon ?

Vous pouvez donc pratiquer n’importe quelle activité en toute confiance, même la baignade !

INFORMATIONS

Combien de temps garder un tampon ?

Voici donc nos conseils pour savoir quand et comment changer de tampon.

INFORMATIONS

Nos réponses à toutes vos questions sur les règles

Nous répondons ici aux questions les plus courantes sur les règles et proposons quelques conseils utiles.

INFORMATIONS